Le cluster Dino-Valley à Azilal

1

La richesse naturelle et patrimoniale de la Province d’Azilal offre un écosystème diversifié qui permet d’envisager une vraie dynamique d’investissement touristique, surtout en milieu rural.
Elle dispose d’une capacité passée de 2 434 lits en 2011 à 2 862 lits en 2021 et d’un circuit praticable en 8 jours. Des opportunités d’investissement se présentent ainsi aux différents porteurs de projets.
L’écosystème comporte deux volets majeurs : la nature et la préhistoire.
Ceci permet de construire autour des termes «Vallée», comme espace incubateur, et «Dinosaures», comme caractère distinctif, menant au nom Dino Valley pour cet écosystème. Le circuit traverse les sites touristiques les plus emblématiques de la Province, à mettre en réseau, puis relie le pont naturel d’Imin Ifri à l’oued Ahansal. Les projets programmés matérialisent le positionnement souhaité. Ils sont mis en réseau pour augmenter la visibilité, avec un dispositif spécifique de signalisation, orientation et interprétation, qui présente les sites et les potentialités touristiques. Plusieurs activités touristiques génératrices de revenus y seront développés au fur à mesure de sa maturation.
Le Centre d’Accueil Touristique et le Musée Géoparc M’Goun offriront une plateforme de promotion des patrimoines naturel, paléontologique et culturel. Le Musée d’Amazar donnera un éclairage ethnographique enrichissant par l’exposition et l’interprétation des objets liés à la vie des femmes amazighes rurales du Haut-Atlas Central.
Connu pour ses randonnées pédestres ou à skis et son climat unique, le territoire de la Dino Valley permet de structurer une offre touristique attractive autour des vallées d’Aït Bouguemez, Aït Boulli et Tassaout. Les hautes vallées encaissées entre les massifs M’Goun au Sud, Azourki à l’Est, Rat et Inghmar à l’Ouest, sont superbes ; leurs villages et leurs arts populaires font leur renommée.
Les plus sportifs suivront les circuits de randonnée du M’Goun, avec quelques-uns des plus hauts sommets de l’Atlas, aux belles forêts de pins d’Alep, genévriers et chênes verts. Préféré des sportifs, le M’Goun permet la randonnée pédestre, le canyoning, le VTT, le rafting, le parapente, la pêche à la truite, l’escalade, notamment dans les gorges de Taghia, où des grimpeurs du monde entier sont attirés par la beauté et la difficulté du site.
Le site d’Iroutane présente des empreintes fossilisées de dinosaures.
L’hébergement est assuré en gîte ou chez l’habitant, en auberge ou refuge d’altitude. Le circuit comporte 25 points d’arrêt.

Le cluster Envol des cimes à Béni Mellal

2

Grâce à ses atouts naturels, la Province est une destination pour les amateurs de sports à sensations. Une dynamique d’investissement a porté sa capacité de 1 458 lits en 2011 à 1 872 en 2021. Béni Mellal est caractérisée par :
• une dropzone, entre Marrakech, Fès et Casablanca, espace libre de tout trafic aérien, favorable à la pratique du parachutisme ;
• son emplacement idéal au pied des montagnes de l’Atlas.
Ces atouts positionnent naturellement le territoire comme cluster «Envol des Cimes». Le circuit est praticable en trois jours, entre le parc de Aïn Asserdoun, Tamda et le site de Taghbalout. La lisibilité de l’écosystème est assurée par une signalétique et le balisage des circuits et des sites, avec mise en réseau les principaux points d’arrêt. Béni Mellal, mondialement connue pour le parachutisme, permet à ses visiteurs d’avoir des séjours prolongés (diversité des activités proposées).

Le cluster Ritournelle d’Oum Errabiaa à Khénifra

8

La Province de Khénifra est connue par l’abondance de ses ressources hydriques et la richesse de sa culture vivante. Pour les relayer, la thématisation choisie pour cet écosystème évoque l’interaction entre la musique et l’eau. Ce circuit en deux boucles présente un éventail de points d’arrêt visitables. Il relie le lac Aguelmame Azegza aux sources d’Oum Errabiaa et Zaouiat Cheikh.
La première étape est la mise à niveau de la route touristique Khénifra-Ouiouane via Ajdir. La lisibilité de l’écosystème est assurée par une charte signalétique spécifique et par la signalisation et le balisage des circuits et des sites.

Le cluster Tourisme et Culture à Khouribga

F19

La Province de Khouribga est intimement associée au patrimoine culturel et cultuel de la Médina de Bejaâd qui, par ses mausolées, ses zaouïas et son arrière-pays, lui confère un positionnement alliant culture et nature, d’où la thématisation «Tourisme & Culture». Le circuit est praticable en une (ou deux) journée(s).
Plusieurs centres équestre permettent des randonnées confortant l’offre d’animation. La Province est dotée de panneaux de signalisation et l’info-kiosque de Bejaâd orientent les visiteurs.
Un kiosque d’information touristique à l’entrée de Bejaâd informe sur l’offre, les services, les atouts et potentialités touristiques de la Médina et de toute la Province.

Le cluster Agritourisme à Fkih Ben Salah

F20

La Province est réputée pour son agriculture et ses spécialités culinaires, qui fondent le thème «Agritourisme». Ce circuit, praticable en deux jours, relie les cascades de Sidi Aïssa et des fermes de la Province, invite à découvrir le savoir-faire agricoles locales, ainsi que les paysages et les pratiques sociales liées à l’agriculture. La lisibilité est assurée par une charte signalétique ainsi que par la signalisation et le balisage des itinéraires et des sites. Son développement passe par l’appui aux créations de fermes agritouristiques.