Oasis d’Asrir

L’accès se fait via une route goudronnée qui longe la palmeraie et pénètre dans l’oasis. Le dépaysement est instantané. Dromadaires, palmiers et Kasbah sont dispersés dans l’oasis, avec quelques habitations parfois centenaires, car ces terres ont accueilli des générations de nomades, venus parfois de très loin. Y sont prévus l’aménagement des sentiers pédestres et le développement des randonnées

oasis-asrir-min

Oasis de Fask

Aujourd’hui abandonnée, située en direction du village de Tagante et nichée dans une gorge près de la source Aïn Tighrbine, ses cascades créent au printemps un espace de baignade agréable ; l’oasis est alors luxuriante, idéale pour pique-niquer

oasis-fask-min

Oasis de Tighmert

Proche de Guelmim, cette oasis compte parmi les plus belles et les plus anciennes du Sud marocain ; une pure merveille. Elle dégage une ambiance particulière et affiche la grande histoire authentique de ces territoires à travers le mode de vie des habitants et les valeurs ancestrales des fameux « hommes bleus». Ces bédouins, désormais sédentarisés, cultivent de petites parcelles, principalement vivrières. Cette oasis exceptionnelle, avec ses hauts et merveilleux palmiers, est connue aussi grâce à sa Kasbah proche dotée d’un musée dédié aux nomades sahraouis

Soon

Oasis de Taghjijt

A 190 km au Sud-Est d’Agadir, Taghjijt est marquée par des amplitudes thermiques fortes et les tempêtes de sable fréquentes. Les rares précipitations tombent souvent en averses violentes. La végétation se réduit à une steppe discontinue de graminées, armoise et plantes éphémères, dont la dynamique dépend des pluies. Hors les îlots de verdure des productions oasiennes (dattes, blé, orge, maïs, luzerne…), seuls subsistent quelques arbustes et arganiers, touffes du jujubier et de rares acacias

Oasis-de-Taghjijt-min

Oasis d’Amtoudi

Près de 300 familles vivent dans cette oasis aux portes du désert, à environ 260 km au Sud d’Agadir. Elle compte deux villages – Id Aïssa et Aguellouy – et la source Aïn Bougaa, à une heure trente de marche au fond du canyon. Figuiers, amandiers, abricotiers, oliviers, orangers et palmiers y côtoient les champs (maïs, orge…) et les jardins potagers. Les principaux attraits sont cette végétation, la source, les gorges grandioses, et les igoudards qui dominent le paysage

oasis-dAmtoudi-min

Oasis d’Ifrane de l’Anti-Atlas

Amsra est un petit village accessible par la route entre Timoulay et Ifrane de l’Anti-Atlas. Son oasis est cultivée, luxuriante, avec quelques maisons traditionnelles encore habitées. Près du village se situe l’agadir N’Tighrdain

Coming Soon