Palmeraie de Zagora, ses dattes et ses Kasbahs

Au centre de la ville, un panneau célèbre indique : «Tombouctou 52 jours». Zagora, dominée par le Jbel Zagora, possède une vaste palmeraie. Point de départ de nombreuses randonnées vers d’innombrables oasis de la vallée du Draâ et vers le Sahara, elle est connue pour ses multiples Kasbahs. Plusieurs projets de valorisation touristique sont programmés tels que la création d’une plateforme de commercialisation des dattes locales ; La mise en valeur du henné, produit local, Lla création et l’aménagement de circuits agritouristiques ; enfin la création d’un Centre d’interprétation de l’artisanat local et d’espaces d’exposition le long du circuit touristique de la vallée de Draâ

Coming Soon

Mhamid lghizlan, village des caravanes et des gazelles

Le nom du lieu évoque les gazelles autrefois très présentes dans la zone. Mhamid fut un grand centre caravanier vers Tombouctou. Dans l’oasis, un Ksar ruiné, connu sous le nom de Kesbt El Allouj, témoigne de cette activité de la fin du XVIème siècle, au temps des Saâdiens, où les échanges commerciaux avec le Soudan étaient importants.

Aujourd’hui, Mhamid reste le centre de ravitaillement des derniers nomades, le point de départ de randonnées chamelières et en 4×4 ; un lieu idéal pour le bivouac

Palmeria,At,Kasbah,Oulad,Othmane,At,N9,Between,Agdz,And

Merzouga, les plus célèbres dunes du Maroc

Réputé pour ses dunes, les plus hautes du Maroc, le village jouxte l’erg Chebbi, le plus grand du pays. Merzouga est devenue un pôle d’attraction touristique majeur, permettant le développement d’une industrie hôtelière, y compris dans les localités voisines, Errachidia et Erfoud. Les activités proposées sont la randonnée chamelière, le bivouac dans le désert, le quad et, l’été, l’aréno-thérapie (ou bain de sable) appelée aussi sablo-thérapie, dont le développement valorise le site, avec l’aménagement des circuits des dunes de Merzouga

Girl,Plays,With,Sand,In,The,Sahara,Desert.,Erg,Chebbi,

Parc National d’Iriqui, pour les espèces désertiques

Il s’étend sur 123 000 ha. C’est un parc saharien créé en 1994 pour les espèces désertiques. Plusieurs projets touristiques sont programmés dans le cadre de la sauvegarde et de la mise à niveau du lac d’Iriqui

Coming Soon

Tamegroute, sa bibliothèque historique et sa poterie immémoriale

La ville, à une vingtaine de kilomètres de Zagora sur l’ancienne route de Tombouctou dans la vallée du Draâ, se compose de plusieurs Ksour reliés entre eux, avec en leur centre la zaouïa Naciria. Celle-ci abrite une très riche bibliothèque dont les plus anciens ouvrages datent du Xème siècle, calligraphiés (au brou de noix, safran, henné ou or) sur des parchemins en peau de gazelle : des ouvrages scientifiques, littéraires, et religieux. Tamegroute héberge aussi des ateliers artisanaux de poterie produisant des objets usuels de couleur verte. Il est prévu d’y créer un Centre d’interprétation et des boutiques de poterie

Coming Soon

Lisibilité

Elle est assurée par la charte signalétique, et par la signalisation et le balisage des circuits et des sites. Un Centre d’interprétation de l’artisanat local de la vallée du Draâ sera créé. Son programme scientifique et culturel explicitera les spécificités locales de l’artisanat et les produits de la vallée. Il abritera plusieurs espaces (accueil, bibliothèque, expositions de produits de terroir et d’artisanat, espace interactif d’interprétation). La thématique est renforcée par la création à Tamegroute de boutiques de poteries et d’un Centre d’interprétation sur l’art de produire et les utilisations de cette poterie. Cet équipement culturel de proximité vise à sensibiliser, informer et former tous les publics au patrimoine matériel et immatériel lié à la vie locale. Ces Centres sont articulés avec les autres équipements culturels du cluster

Coming Soon

Attractivité

Il s’agit d’améliorer la durée moyenne de séjour du cluster.

L’axe 1 concerne la valorisation touristique du savoir-faire lié au cluster

Les actions valoriseront les productions agricoles des dunes, des palmeraies et des oasis par la création de plateformes de commercialisation de produits de terroir, comme les dattes et le henné.

L’axe 2 est lié à la valorisation touristique de Merzouga

Il s’agit de mettre en valeur les sites de gravures rupestres à Taouz et Mciss, d’édifier un mirador à Dayat Yasmina et d’aménager et développer les circuits des dunes de Merzouga, lieu valorisé comme l’emblème du cluster.

L’axe 3 consiste en la valorisation touristique des voies de communication du cluster

Elle s’appuie sur quatre projets de création et d’aménagement des circuits agritouristiques de la traversée des dunes, du désert et des palmeraies ;

des circuits touristiques le long des routes nationales et l’amélioration de la connectivité avec les centres urbains ; des circuits de vélo-route le long des routes et dans la palmeraie de Draâ ; une aire de repos sur la Route Nationale 9.

Une attention particulière est portée à la mise en valeur des routes touristiques du cluster. Il s’agit de connecter les ressources du cluster et de thématiser ces connections pour donner une cohérence à l’ensemble des constituants du cluster

Coming Soon