Pôle Bab Sebta : saveurs et senteurs du patrimoine

La porte est adossée à d’importants foundouks, face à une place carrée ouvrant sur une rue très commerçante Bab Sebta en cours d’aménagement pour recevoir un équipement touristico culturel. Les foundouks accueillent un hébergement haut de gamme, la Maison de la gourmandise (gastronomie slaouie), ainsi qu’un restaurant gastronomique ; Quant à la place recevra un mobilier urbain, un éclairage et un aménagement spécifique pour accueillir des évènements dédiés aux arts de la table.

Ce circuit propose une immersion en Médina, avec 7 points d’arrêt

Equipement touristico culturel à Bab Sebta

Au Nord de la ville, cette porte coudée ouverte dans la muraille restaurée comporte une place et deux bastions. Réhabilitée, elle accueille un équipement culturel en lien avec la Médina, son histoire et la culture (accueil, information, boutique de souvenirs, expositions, documentation, ateliers pédagogiques et espaces pour conférences et débats)

Maison de la Gourmandise & place pour animations

Cet éden gastronomique présente la cuisine slaouie ainsi que les produits locaux sur lesquels elle se fonde. Les visiteurs partageront des saveurs uniques, les pratiques traditionnelles et les recettes typiques ; ils découvriront l’histoire, la culture et les valeurs nutritionnelles de la gastronomie slaouie (expositions, restaurant gastronomique pour la dégustation et prolonger la présence touristique, fruit de siècles d’ouverture aux autres et d’influences andalouses). Des ateliers et des cours initieront aux recettes slaouies

Pôle Kissariats et Souks : Art de vivre

Héritiers de leurs ancêtres andalous, les slaouis fructifient leur culture séculaire à travers l’artisanat, les rituels, les traditions équestres, la musique andalouse et les héritages des nobles familles de la ville. Ce circuit propose un regard historique, culturel et sociologique sur la Médina de Salé

Dar Lamaalma

L’aménagement en cours du foundouk Touam contribuera à présenter le savoir-faire ancestral des artisanes. Les jeunes filles y apprendront des métiers traditionnels, comme la broderie. Leurs produits seront exposés dans une boutique dédiée

Foundouks dédiés à l’artisanat

Dans les foundouks Al Kaa et Tribaa, comme au café Ben Acher, des espaces sont créés pour l’artisanat, activité majeure pour animer la Médina, avec démonstrations techniques et vente. Le foundouk Al Kaa, en cours de réhabilitation, recevra le Centre d’Interprétation du Patrimoine slaoui. Les deux autres sites seront réhabilités en Centre d’apprentissage des métiers de la pâtisserie, avec un café à l’ancienne servant des pâtisseries traditionnelles slaouies

Centre d’exposition de l’art de vivre

Le Centre fait découvrir l’art de vivre slaoui, avec toutes ses dimensions et valeurs. Il propose des expositions permanentes (costumes et bijoux traditionnels, art équestre…), des expositions thématiques temporaires, concerts, conférences, rencontres artistiques, ateliers et classes de patrimoine

Kissariats Nejjarine et Kherrazine

Elles sont les cœurs battants du commerce en Médina, avec plusieurs ateliers de maâlems menuisiers et cordonniers ouverts aux visiteurs

Souk Laghzel, place animée

En Médina, les places sont chargées d’histoire et sont à aménager pour attirer et divertir. Des actions ciblées assurent une cohérence visuelle, architecturale et paysagère. Des cafés, restaurants et animations valorisent cette place, notamment la dlala, vente aux enchères traditionnelles de tapis. L’aménagement, la rénovation de l’esplanade et l’installation de mobilier urbain sont prévus

Musée de la Musique Andalouse

Ce Musée interactif abrite une collection d’instruments de l’héritage musical andalou. Des bornes multimédia informent sur les instruments ; certains pourront être essayés. Les technologies les plus avancées sollicitent les sens. Il sera installé à Dar Al Cadi, laquelle est aménagée, et ses espaces intérieurs et extérieurs restaurés

Maison des grandes familles

Elle offre un regard historique et sociologique sur les familles salétines de souche ayant marqué l’histoire de Salé, voire celle du pays, grandes par l’élitisme religieux (chorfas) ou par leurs réalisations. Elle propose des panneaux explicatifs et des documents sur l’histoire de ces familles ; des pièces d’époque issues de collections privées et des archives nationales ; et des espaces de projection et des salles de séminaires

Pôle Médersa : mysticisme et mystèrew

La médersa mérinide et la Grande Mosquée sont les principaux attraits patrimoniaux de la Médina de Salé, autour desquels elle s’est développée. Leurs architectures sont uniques. Le mausolée Sidi Abdellah Ben Hassoun perpétue la tradition de la procession des cierges. Le pôle historique et mystique de Salé propose une expérience unique au visiteur et une immersion dans l’histoire de la Médina

Médersa mérinide Abou Al Hassan

C’est aujourd’hui la seule médersa en Médina. Elle attirait des étudiants de tout le pays. Abou El Hassan fit édifier ce gracieux édifice de style hispano-mauresque en 1333. En haut d’un perron, une superbe porte s’ouvre sur la magnifique cour. Aux murs, la blanche exubérance des stucs accroche la lumière. De la terrasse, la vue embrasse tout Rabat et Salé. Un circuit d’interprétation retrace l’histoire du lieu. A l’étage, les loges des étudiants sont remeublées comme à la glorieuse époque mérinide

Al Masjid Al Adam, la Grande Mosquée de Salé

C’est la plus ancienne du Royaume après la mosquée Al Quaraouyine de Fès. Remaniée au Xème et XIème siècles, elle domine la Médina. Tout y invite au recueillement, notamment la sobriété. Des panneaux d’interprétation sont installés. Une borne interactive valorise l’intérieur de ce trésor architectural et une illumination nocturne en fait un repère visible de loin

Ciergerie & Centre d’exposition de l’histoire de la cire

Depuis le Borj Doumoua, on contemple l’Océan au bruit des vagues qui s’échouent à ses pieds. Pour enrichir l’expérience, un concept inédit sera développé : la ciergerie. Elle fait découvrir la vie des marins et les navires basés sur le Bouregreg entre le XVIIème et le XIXème siècle. Le Borj offre un voyage dans le temps par ses vestiges, des outils anciens et un atelier pour découvrir l’art du maître-cirier. Le Borj est réhabilité : murailles restaurées, esplanade sur la mer et accès aménagés. Des animations culturelles y sont organisées (les journées du patrimoine de Rabat-Salé)

Mausolée Sidi Abdallah Ben Hassoun

Sidi Abdallah Ben Hassoun était connu par son désintéressement, son érudition et ses talents d’orateur. Dans la Grande Mosquée de Salé, on se pressait pour recevoir ses bénédictions et il eut de nombreux disciples. Le mausolée, agrandi dans un style raffiné et somptueux, est vénéré par les Slaouis ; sa coupole fut édifiée par le Sultan Moulay Ismaïl. Pour l’Aïd Al Mawlid Annabaoui, le Moussem des Cierges débute ici, lors d’une soirée de musique andalouse, de Samaâ et de Madih. On l’associe à la cérémonie des cierges

Pôle Océan : Prenez la Mer

La magnifique esplanade de Sidi Ben Acher prolonge la Médina sur la façade océane. On revivra ici l’histoire maritime de Salé, dans l’ambiance des corsaires et des batailles navales… Ce pôle fait appel aux nouvelles technologies et propose une halte donnant sur la muraille et les trois borjs

Selwane-Nausica, Centre d’exposition de la Mer

Le borj Doumoua occupe un emplacement privilégié face à l’Océan. Son histoire, liée au fleuve Bouregreg et aux corsaires, sera valorisée par un concept dédié à leur univers entre le XVIIème et le XIXème siècle, avec des collections extraordinaires (maquettes, machines, souvenirs de marins, figures de proue, armes, instruments de navigation…). Un café-restaurant maure propose la gastronomie slaouie

Sqala View, ou l’observatoire de la Sqala

La Sqala offre une vue panoramique face à l’Océan. Pour lui redonner vie, sont prévus un belvédère aménagé (pour une halte et la détente), des télescopes (pour scruter le large) et une table d’orientation identifiant les éléments forts du panorama

Camera Obscura, l’observation high tech

La chambre noire, instrument d’optique, permet l’observation minutieuse des alentours, tous azimuts : Océan, monuments et quartiers… Cette attraction mobilise les nouvelles technologies pour mieux valoriser le patrimoine local

Arts du Cirque à la Kasbah des Gnaouas

La Kasbah des Gnaouas est une forteresse érigée en 1709 sous le règne du Sultan Moulay Ismaïl. Un espace abritera des spectacles ponctuels (avec l’Ecole du cirque et l’Association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire), en lien avec le futur Centre d’exposition de la mer. Ludiques, ils présentent l’histoire des corsaires

Sidi Ben Acher, esplanade aménagée et animée

Bordant la Médina, le lieu est largement ouvert sur l’Océan et les édifices historiques remarquables. La restauration des borjs, l’esplanade et sa muraille contribuent à renforcer l’attractivité. Un aménagement paysager permet de mieux valoriser le site, avec des promenades piétonnes, jardin andalou, espaces récréatifs, loisirs et spectacles, aires de jeux ; la mise en lumière et projections sur les remparts ; et la fontaine musicale fait danser les jets d’eau au son des musiques, grâce à une technologie coordonnant le son aux mouvements de l’eau

Parc de Bouknadel

En sus de ces circuits touristiques uniques, un Parc de loisirs est prévu à Bouknadel en vue de développer une offre touristique pour toute la famille, de niveau international par sa diversité, ses infrastructures et ses espaces paysagers. Les animations valorisent les ressources locales et drainent une valeur ajoutée considérable pour Salé. Le concept est inspiré de l’histoire des corsaires de Salé : «Pirates Land, un monde enchanté de loisirs et de sensations fortes».

Un village de l’artisan propose des espaces de restauration, des aires de pique-nique et de détente, et quelques unités d’hébergement

Plage des Nations Golf City

C’est un programme résidentiel et touristique balnéaire (300 ha) entre Rabat et Kénitra, qui comporte une zone de loisirs en front de mer. Outre sa vue exceptionnelle sur l’Océan, il propose un superbe golf avec club house, beach club, hôtel, centre commercial… Aux standards écologiques, il est harmonisé à son cadre naturel, avec sa propre station d’épuration.

L’ensemble de ces initiatives contribue à renforcer l’attractivité de la région et proposent des opportunités d’investissement aux opérateurs de l’écosystème touristique et contribue à la création d’emplois et de richesse