Incitations en termes de subventions du produit

Pour valoriser les attraits de la Région de Béni Mellal Khénifra, il a été procédé à la structuration d’écosystèmes nature, en se basant sur les principes de réseautage, de thématisation et de mise en tourisme de l’ensemble des composantes naturelles et patrimoniales identifiées au niveau de cette région.

Une convention de partenariat a été conclue pour régir le financement et la réalisation des projets touristiques inclus dans le PDR de Béni Mellal Khénifra sur la période 2020 – 2024 pour un montant global de 172 MDh avec une contribution du Département du Tourisme – SMIT de 21,50 MDH.

Dix projets sont en cours de réalisation, il s’agit de la valorisation touristique du parc de Ain Asserdoune à Béni Mellal, les espaces récréatifs au niveau de Taghbalout à El Ksiba et Tamada à Zaouiyat Cheikh, la valorisation de l’espace culturel Amazar à Azilal, le Dispositif Communicationnel Touristique de mise en scène au niveau de la Région (cinq projets) et le parc d’attraction autour de la thématique des dinosaures « Dinoparc » à Ouzoud et ce, pour un investissement global de 49 MDH.

Au niveau de Béni Mellal, Ain Asserdoune est l’un des sites touristiques emblématiques de la Région, il fait l’objet d’un important projet de réhabilitation et d’embellissement dont l’investissement a nécessité une somme de 34 millions de dirhams. Ce projet dont les travaux s’achèveront vers juin de 2022 s’inscrit dans un vaste chantier de rénovation qui intéressera trois sites touristiques au niveau de la région.

Aussi, les espaces récréatifs au niveau de Taghbalout à El Ksiba et Tamada à Zaouiyat Cheikh enregistrent un taux de réalisation avancé et seront finalisés fin mars 2022.

Par ailleurs, une convention spécifique relative à la valorisation touristique de l’espace culturel Amazar à Ouzoud a été signée le 07 juillet 2021 entre le Département du Tourisme, la SMIT et la Fondation Sawt Al Jabal pour le Patrimoine et le Développement Durable pour un montant de 4 MDH.

Quant à la valorisation de cet espace, la première tranche a été réalisée portant en l’occurrence sur l’aménagement des espaces avoisinants du musée et l’acquisition des objets de valeur à exposer et ce moyennant le versement de 2 MDH par la SMIT au profit de ladite Fondation.

Par ailleurs, il a été procédé au lancement de l’implémentation de la signalisation touristique et la réalisation d’un site web et d’une application mobile regroupant les principaux atouts des ressources touristiques de la Région. Les supports fonciers inhérents aux Centres d’Accueil Touristique et Kiosque d’Information Touristique sont en cours d’identification.

A

Incitations en termes de subventions du produit

A

Pour valoriser les attraits de la Région de Béni Mellal Khénifra, il a été procédé à la structuration d’écosystèmes nature, en se basant sur les principes de réseautage, de thématisation et de mise en tourisme de l’ensemble des composantes naturelles et patrimoniales identifiées au niveau de cette région.

Une convention de partenariat a été conclue pour régir le financement et la réalisation des projets touristiques inclus dans le PDR de Béni Mellal Khénifra sur la période 2020 – 2024 pour un montant global de 172 MDh avec une contribution du Département du Tourisme – SMIT de 21,50 MDH.

Dix projets sont en cours de réalisation, il s’agit de la valorisation touristique du parc de Ain Asserdoune à Béni Mellal, les espaces récréatifs au niveau de Taghbalout à El Ksiba et Tamada à Zaouiyat Cheikh, la valorisation de l’espace culturel Amazar à Azilal, le Dispositif Communicationnel Touristique de mise en scène au niveau de la Région (cinq projets) et le parc d’attraction autour de la thématique des dinosaures « Dinoparc » à Ouzoud et ce, pour un investissement global de 49 MDH.

Au niveau de Béni Mellal, Ain Asserdoune est l’un des sites touristiques emblématiques de la Région, il fait l’objet d’un important projet de réhabilitation et d’embellissement dont l’investissement a nécessité une somme de 34 millions de dirhams. Ce projet dont les travaux s’achèveront vers juin de 2022 s’inscrit dans un vaste chantier de rénovation qui intéressera trois sites touristiques au niveau de la région.

Aussi, les espaces récréatifs au niveau de Taghbalout à El Ksiba et Tamada à Zaouiyat Cheikh enregistrent un taux de réalisation avancé et seront finalisés fin mars 2022.

Par ailleurs, une convention spécifique relative à la valorisation touristique de l’espace culturel Amazar à Ouzoud a été signée le 07 juillet 2021 entre le Département du Tourisme, la SMIT et la Fondation Sawt Al Jabal pour le Patrimoine et le Développement Durable pour un montant de 4 MDH.

Quant à la valorisation de cet espace, la première tranche a été réalisée portant en l’occurrence sur l’aménagement des espaces avoisinants du musée et l’acquisition des objets de valeur à exposer et ce moyennant le versement de 2 MDH par la SMIT au profit de ladite Fondation.

Par ailleurs, il a été procédé au lancement de l’implémentation de la signalisation touristique et la réalisation d’un site web et d’une application mobile regroupant les principaux atouts des ressources touristiques de la Région. Les supports fonciers inhérents aux Centres d’Accueil Touristique et Kiosque d’Information Touristique sont en cours d’identification.

Logos

Développement du Tourisme durable à BMK

Un accord de projet concernant la mise en œuvre du programme « Tourisme durable Suisse Maroc » 2020-2024 (TDSM), a été signé le 09 Juin 2020, il vise à impulser le développement du tourisme durable dans la Région de Béni Mellal-Khénifra (BMK) particulièrement au niveau des Provinces de Béni Mellal, d’Azilal et de Khénifra à travers un programme intégré de 42 millions de dirhams cofinancé par le Secrétariat d’État à l’Économie Suisse (SECO) à hauteur de 35 millions de dirhams, la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) dont la contribution s’élève à 3 millions de dirhams dont 1,5 millions de dirhams en nature (Expertise) et la Région de Béni Mellal Khénifra avec une contribution de 4,5 millions de dirhams.

La mise en place de l’ensemble des projets permettra de matérialiser l’expérience touristique, une fois les sites touristiques naturels les plus emblématiques sont mis en valeur, les conditions d’accueil et les outils d’interprétation et d’animation touristiques sont développés.

Ce Programme intégré s’articule autour de trois piliers à savoir :

Axe 1 : Développement des conditions propices au développement d’un tourisme durable et mise à disposition des acteurs locaux d’outils leur permettant d’améliorer la gestion durable de la destination.
Axe 2 : Renforcement de la compétitivité et l’accès au marché du tourisme par l’amélioration de la qualité de l’hébergement rural et l’intégration des coopératives et communautés locales dans le tourisme durable.
Axe 3 : Développement des compétences en matière touristique par le (1) renforcement de l’offre de formation, (2) l’amélioration des capacités liée au tourisme durable et (3) des métiers de la montagne.
L’opérationnalisation du 2ème pilier, consiste dans l’amélioration de la qualité de l’hébergement touristique rural en tenant compte des critères internationaux de durabilité (GSTC), et ce à travers notamment:

• L’amélioration de la qualité des infrastructures et équipements des hébergements touristiques ruraux (HTR) ;
• L’amélioration des capacités d’accueil des hébergeurs ruraux.

Une convention spécifique portant sur la mise en place d’un mécanisme d’appui technique et financier pour la mise à niveau des Hébergements Touristiques Ruraux (HTR) au niveau de la Région de Béni Mellal-Khénifra a été signée le 26 janvier 2021 pour un montant global de 11 millions de dirhams (Région 4.5Mdh/ 3Mdh).

Développement du Tourisme durable à BMK

Logos

Un accord de projet concernant la mise en œuvre du programme « Tourisme durable Suisse Maroc » 2020-2024 (TDSM), a été signé le 09 Juin 2020, il vise à impulser le développement du tourisme durable dans la Région de Béni Mellal-Khénifra (BMK) particulièrement au niveau des Provinces de Béni Mellal, d’Azilal et de Khénifra à travers un programme intégré de 42 millions de dirhams cofinancé par le Secrétariat d’État à l’Économie Suisse (SECO) à hauteur de 35 millions de dirhams, la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) dont la contribution s’élève à 3 millions de dirhams dont 1,5 millions de dirhams en nature (Expertise) et la Région de Béni Mellal Khénifra avec une contribution de 4,5 millions de dirhams.

La mise en place de l’ensemble des projets permettra de matérialiser l’expérience touristique, une fois les sites touristiques naturels les plus emblématiques sont mis en valeur, les conditions d’accueil et les outils d’interprétation et d’animation touristiques sont développés.

Ce Programme intégré s’articule autour de trois piliers à savoir :

Axe 1 : Développement des conditions propices au développement d’un tourisme durable et mise à disposition des acteurs locaux d’outils leur permettant d’améliorer la gestion durable de la destination.
Axe 2 : Renforcement de la compétitivité et l’accès au marché du tourisme par l’amélioration de la qualité de l’hébergement rural et l’intégration des coopératives et communautés locales dans le tourisme durable.
Axe 3 : Développement des compétences en matière touristique par le (1) renforcement de l’offre de formation, (2) l’amélioration des capacités liée au tourisme durable et (3) des métiers de la montagne.
L’opérationnalisation du 2ème pilier, consiste dans l’amélioration de la qualité de l’hébergement touristique rural en tenant compte des critères internationaux de durabilité (GSTC), et ce à travers notamment:

• L’amélioration de la qualité des infrastructures et équipements des hébergements touristiques ruraux (HTR) ;
• L’amélioration des capacités d’accueil des hébergeurs ruraux.

Une convention spécifique portant sur la mise en place d’un mécanisme d’appui technique et financier pour la mise à niveau des Hébergements Touristiques Ruraux (HTR) au niveau de la Région de Béni Mellal-Khénifra a été signée le 26 janvier 2021 pour un montant global de 11 millions de dirhams (Région 4.5Mdh/ 3Mdh).