Pour renforcer l’attractivité des territoires, la SMIT intervient directement à travers l’amorçage du produit touristique de nature et de culture. Objectif mobiliser les financements indispensable à l’essor des destinations, mais que le privé ne peut porter. La SMIT a donc mis en place un véhicule commun de financement dans le cadre du programme intégré de développement du Tourisme de Nature et de Culture. Inédit, ce levier de financement est le résultat d’un partenariat fructueux entre acteurs centraux et locaux.
Ce programme contribuera indéniablement à apporter une réponse efficace aux enjeux économiques sous-jacents par le biais

  1. d’engagement efficace du marché local pour la création d’une dynamique de production de produits et services marchands au niveau local
  2. la rétention des revenus du tourisme á l’intérieur du pays en faisant bénéficier les communautés locales et les promoteurs locaux de la manne touristique

Le coût global des investissements publics est de 5 milliards de dirhams sur 10 ans, financé à travers la contribution budgétaire de 10 ministères et les collectivités territoriales.
Ces investissements seront à effets d’entrainement notables, générant ainsi 18 milliards d’investissement privé.
Le Programme sera exécuté de manière décentralisée, au niveau des Régions, et ce, en renforcement du processus de régionalisation avancée appuyé par la forte collaboration des ministères partenaires et les organes de gouvernance au niveau régional, provincial et local tout en se basant sur le transfert de savoir-faire entre la SMIT et les collectivités territoriales.