Vallée d’Amtoudi

Le circuit est développé sur la Commune d’Amtoudi, connue par l’abondance et la diversité de ses ressources naturelles. Il présente d’évidents atouts qui en font un lieu de prédilection des randonneurs, avec ces principaux points d’arrêt.

Soon

Vallée d’Amtoudi

Accessible à pied depuis le village d’Amtoudi, l’oasis luxuriante est entourée de champs, de palmiers et caroubiers, avec des montagnes au Nord et au Sud. On peut s’y promener. Un guide peut expliquer le système agricole oasien sophistiqué.

Soon

Source Aïn Bougaâ

Nichée dans une gorge rocheuse, elle est accessible depuis Amtoudi par une marche le long de l’oued Noun, au milieu des magnifiques champs ombragés de l’oasis Amtoudi. L’eau thermale de la source aurait des propriétés curatives. La baignade est possible dans les bassins de rétention naturels.

Soon

Grenier (ou agadir) d’Aguellouy

Depuis plus de 1 000 ans, il surplombe la vallée de l’oasis, à l’Est d’Amtoudi. Il est accessible par la route depuis Guelmim, dans un cadre spectaculaire, au bout d’une falaise dont on atteint à pied la crête surplombant le village d’Aguellouy et sa vallée. Coffre-fort des biens et stock des céréales pour les habitants des villages voisins, l’agadir contenait des artefacts, comme des certificats de mariage et des actes fonciers, trouvés par des archéologues. Des séjours chez l’habitant sont possibles au village, qui propose aussi l’hébergement au Gîte Roy.
Les deux greniers d’Amtoudi – Aguellouy, la «mère» et Id Issa, «le fils» – sont construits selon un même concept en anneau sur une formation rocheuse en éperon. L’ascension, assez douce, se fait en une demi-heure. Un guide local saura raconter l’époque fascinante où ces greniers étaient utilisés, jusque dans les années 1980.

Soon

Zaouïa Derkaouia

Chaque année, à mi-mars, on célèbre le Moussem de la zaouïa Darkaouia au village d’Amtoudi, montagneux et paisible.

Soon

Kasbat Id Aïssa

L’agadir Id Aïssa est un majestueux grenier en pierre sur la pointe d’une montagne escarpée, face au village d’Amtoudi et à son oasis. L’agadir est accessible à pied depuis Amtoudi. Il a été construit vers le XIème siècle et utilisé jusqu’en 1965. Sa belle architecture en pierre sèche se fond parfaitement avec les surfaces rocheuses. Au Nord-Est de l’agadir, dans une grande rainure peu profonde, des peintures rupestres représentent des bovins. L’agadir comporte de nombreuses niches et environ trois douzaines de salles où l’on stockait les céréales et les objets précieux. L’une d’elles est aujourd’hui un musée des outils agricoles traditionnels.
Il présente aussi des bocaux de stockage et des artefacts, comme des certificats de mariage et des actes de propriété, souvent écrits sur des planchettes. Les niches abritaient des ruches traditionnelles en nattes de bambou recouvertes de boue séchée. Amtoudi propose une aire de camping-car et plusieurs hôtels et restaurants.
Amtoudi, Commune touristique par nature, abrite un Centre d’escalade, des boutiques de produits de terroir et une auberge.

Soon

Centre de valorisation des produits de terroir et l’agro-tourisme

La richesse de la production agricole et le savoir-faire local offrent un potentiel touristique intéressant pour créer une plateforme d’exposition et mise en tourisme des produits du terroir. Elle peut constituer un appui aux associations et producteurs locaux.

Soon