La thématisation de la destination, a permis l’élaboration de la feuille de route pour le développement du produit touristique.

Pour cristalliser son positionnement dominant (culture et MICE), les efforts de consolidation ont porté sur le développement du produit culturel et urbain. Ainsi, plusieurs études (valorisation touristique de la Médina de Tétouan, aménagement des grottes d’Hercule, schéma de développement touristique de la région, etc.) ont été élaborés et ont participé à la conceptualisation des programmes de réhabilitation et de valorisation des Médinas de Tétouan et de Tanger ainsi que de l‘animation touristique de Tanger.

Afin de renforcer le positionnement de la région sur le tourisme balnéaire, un travail de consolidation du produit s’est effectué à travers la structuration de projets phares, répartis sur les sites phares du littoral de la destination, à savoir la station balnéaire Lixus, la nouvelle zone Oued Martil et Tamuda Bay.

L’approche de renforcement de cette offre a contribué à l’attractivité de la région et à l’attrait de nouvelles enseignes hôtelières prestigieuses pour rehausser le standing de la destination et l’installer parmi les meilleures à l’international.

A ce stade, le développement touristique de la destination pour les années à venir s’appuie sur cette dynamique en vue de :

  • Faire de la Région, une vraie destination touristique, selon une stratégie de développement de pôles touristiques d’excellence, thématisés, homogénéisés et complémentaires, combinant innovation et expérience inédite, et générant des externalités positives ;
  • Implémenter un plan d’action tirant profit de la situation géostratégique exceptionnelle, des ressources touristiques uniques et de la dynamique de développement tous azimuts.

Le plan d’action comporte cinq axes directeurs

investissement-min
Soon

Consolider le positionnement touristique du Grand Tanger

Un plan d’action en trois volets est mis en œuvre autour du :

  • développement de circuits touristiques expérientiels thématiques dans les villes culturelles ;
  • actions volontaristes pour le renforcement du tourisme de croisière ;
  • création d’équipements touristiques urbains d’envergure internationale, signés d’architectes de renommée mondiale et gérés par des marques planétaires.
  • l’évolution de la gestion de la destination pour pallier la saisonnalité

Tamuda Bay (Mdiq-Fnideq-Oued Laou) une station balnéaire aux produits diversifiés

Dans la perspective de faire de la destination de Tamuda Bay une destination touristique privilégiée sur la côte Méditerranéenne Marocaine, il est prévu la création d’une nouvelle dynamique du tourisme au niveau de Tamuda Bay à travers :

Ainsi, l’offre touristique sur le littoral de Tamuda sera rééquilibrée en dotant la destination d’un produit dédié au tourisme interne afin de créer une nouvelle offre touristique intégrée et ciblée « familles marocaines ». L’offre de la destination sera aussi confortée par la création d’un produit touristique « Brandé » haut de gamme disposant d’une taille critique et constituant une véritable marque pour la destination méditerranéenne, et ce en capitalisant sur l’offre touristique existante afin d’attirer les segments de touristes étrangers.

L’objectif étant le lissage de saisonnalité et l’amélioration de la cyclicité de la destination Tamuda Bay à travers l’injection d’une pluralité de nouvelles expériences touristiques.

Pour ce faire, 2 pôles balnéaires complémentaires prendront forme au niveau de la côte Tamuda. Il s’agit tout d’abord du pôle M’diq-Fnideq dont le développement consistera à consolider l’offre haut de gamme existante à travers la diversification de l’offre touristique pour attirer de nouveaux segments de clientèles à la recherche d’une offre touristique de niche et de luxe et la densification de l’offre en animation. Ensuite, il s’agira de créer le pôle Azla Oued Laou dont le développement consiste à créer une offre touristique pour la clientèle familiale et ce, en injectant une offre d’hébergement adaptée et une animation touristique ciblée

Tamuda-Bay-min
Chefchaouen-min

Valoriser l’arrière-pays de Chefchaouen et ses patrimoines

Ses caractéristiques vernaculaires sont renforcées par la valorisation touristique de l’arrière-pays, avec des circuits thématiques, un meilleur accès à l’information, des équipements touristiques en milieu rural et la valorisation des produits artisanaux et de terroir. Ce produit est mis en valeur et dynamisé en développant :

  • une offre de loisirs «Sport & Nature» dans des milieux naturels privilégiés ;
  • des offres écotouristiques dans les Parcs naturels ;
  • des clubs de vacances aux offres intégrées et des circuits touristiques expérientiels thématiques dans les arrière-pays ruraux incitant à allonger la durée des séjours ;

La connectivité ville-station est améliorée, notamment par un nouveau pont. Son arrière-pays rural est valorisé et lié à Chefchaouen en renforçant son accès routier

Développer le Pôle balnéaire d’Al Hoceima et son arrière-pays

Ce pôle porte la croissance de la destination à très long terme et son positionnement balnéaire est amené à être consolidé. Constitué principalement de la ville d’Al Hoceima et ses belles plages, ce pôle est soutenu par un produit d’arrière-pays d’exception dans ce premier quinquennat.

Afin de soutenir la cristallisation de la stratégie de développement touristique de la destination, des mesures d’accompagnement nécessaires sont prévues :• améliorer la gestion de la destination, en luttant contre la saisonnalité ;

  • développer la connectivité aérienne (avec Marrakech, Agadir à plus long terme, ainsi qu’avec les principales villes européennes) ;
  • renforcer la qualité de l’expérience touristique par la formation et le contrôle ;
  • améliorer la fluidité au poste frontalier de Bab Sebta et la connectivité maritime Mdiq-Tétouan et Sebta-Al Gesiras ;
  • améliorer l’exploitation de l’aéroport de Tétouan et la connexion routière Ouezzane-Chefchaouen
Al-Hoceima-min

Infrastructures de la destination

porttanger

La région Tanger-Tétouan- M’diq dispose d’infrastructures de transport, qui la prédisposent à occuper une place favorite en tant que destination touristique. Située à quelques minutes du continent européen, la région jouit d’infrastructures de transport importantes : un réseau routier qui s’étend sur 2 745,7 km dont 164 km d’autoroutes. De nombreuses gares ferroviaires et une gare LGV, 2 aéroports et des ports à vocations diverses