Une belle image, à agrandir sans la troubler

L’animation touristique au niveau de la région est principalement composée d’activités sportives et de niche. Avec un vent constant permanent, des eaux peu profondes à température douce, Dakhla est l’un des meilleurs spots mondiaux pour l’apprentissage et la pratique du kitesurf et windsurf. L’émergence de la destination a d’ailleurs été portée par des compétitions sportives internationales de sports de glisse, , mais aussi par des congrès internationaux et une série d’événements culturels et touristiques.
Le golfe de Dakhla, site naturel et touristique emblématique de la Région, a été classé parmi «Les plus belles baies du Monde» en juillet 2019. La destination bénéficie d’une image de marque sur le marché international. Son positionnement est basé sur quatre principaux produits.

L’animation touristique au niveau de la région est principalement composée d’activités sportives et de niche. Avec un vent constant permanent, des eaux peu profondes à température douce, Dakhla est l’un des meilleurs spots mondiaux pour l’apprentissage et la pratique du kitesurf et windsurf. L’émergence de la destination a d’ailleurs été portée par des compétitions sportives internationales de sports de glisse, , mais aussi par des congrès internationaux et une série d’événements culturels et touristiques.
Le golfe de Dakhla, site naturel et touristique emblématique de la Région, a été classé parmi «Les plus belles baies du Monde» en juillet 2019. La destination bénéficie d’une image de marque sur le marché international. Son positionnement est basé sur quatre principaux produits.

Sports

Pour le kitesurf et le windsurf, les qualifications et championnats du monde que Dakhla abrite annuellement ont fait d’elle une adresse mondiale des sports nautiques.
Pour le paddle, l’organisation des deux dernières compétitions intercontinentales à Dakhla a permis de construire le plus grand complexe de paddle d’Afrique, vu le grand nombre de spectateurs qu’attire ce sport à l’international.

Sports

Pour le kitesurf et le windsurf, les qualifications et championnats du monde que Dakhla abrite annuellement ont fait d’elle une adresse mondiale des sports nautiques.
Pour le paddle, l’organisation des deux dernières compétitions intercontinentales à Dakhla a permis de construire le plus grand complexe de paddle d’Afrique, vu le grand nombre de spectateurs qu’attire ce sport à l’international.

MICE

Grâce à son Palais des Congrès (800 places), Dakhla abrite des manifestations importantes (Forum de Crans Montana, Forum d’Affaires Maroc-France…).

MICE

Grâce à son Palais des Congrès (800 places), Dakhla abrite des manifestations importantes (Forum de Crans Montana, Forum d’Affaires Maroc-France…).

Ecotourisme

L’arrière-pays (Sebkhat Imlili, Parc National de Dakhla…) est à découvrir.
Des packages sont commercialisés pour découvrir la destination. Les agences de voyages nationales proposent souvent quatre jours en pension complète avec des excursions dédiées aux ressources locales, tandis que les tour-opérateurs internationaux vendent des packages depuis l’Europe pour un séjour de sept nuits dans des hôtels-clubs, autour du kitesurf. Les projets réalisés depuis 2011 ont créé 1 033 lits, portant la capacité globale de la Région à 1 687 lits à fin 2021. Sur la période 2016-2020, une forte dynamique d’investissement a favorisé la création d’hébergements touristiques, dont Westpoint EcoLodge, PK25 Hôtel, La Crique, Dakhla Camp, etc.

Ecotourisme

L’arrière-pays (Sebkhat Imlili, Parc National de Dakhla…) est à découvrir.
Des packages sont commercialisés pour découvrir la destination. Les agences de voyages nationales proposent souvent quatre jours en pension complète avec des excursions dédiées aux ressources locales, tandis que les tour-opérateurs internationaux vendent des packages depuis l’Europe pour un séjour de sept nuits dans des hôtels-clubs, autour du kitesurf. Les projets réalisés depuis 2011 ont créé 1 033 lits, portant la capacité globale de la Région à 1 687 lits à fin 2021. Sur la période 2016-2020, une forte dynamique d’investissement a favorisé la création d’hébergements touristiques, dont Westpoint EcoLodge, PK25 Hôtel, La Crique, Dakhla Camp, etc.

Bien-être & Spa

Dakhla est également connue pour la présence de sources thermales réputées pour leurs bienfaits sur le corps pour des moments de relaxation et de quiétude.

Bien-être & Spa

Dakhla est également connue pour la présence de sources thermales réputées pour leurs bienfaits sur le corps pour des moments de relaxation et de quiétude.

Plan d’action ambitieux et propositions réalistes

Le fondement du produit touristique dans les Régions du Sud, dont Dakhla, se résume ainsi : «Faire des Provinces du Sud un nouveau pôle touristique balnéaire combinant Mer, Désert et Nature, et développer une offre complémentaire autour de la culture, de l’écologie et des produits de niche.»
La thématisation proposée pour la destination : «Dakhla, la baie des aventures et des sports nautiques».
Le plan d’action s’appuie sur trois volets : 1) La valorisation du produit «Désert & Nature» en arrière-pays, 2) Le développement du «Bien-être & Spa» et 3) La mise en place d’hébergements écologiques. Sa réalisation permettra à la Région, connue comme spot de sports nautiques, d’évoluer vers une offre multiple (sports, bien-être, MICE et écotourisme) et un positionnement diversifié, où les sports de niche resteront prédominants.
Les projets à portage public (hébergements écologiques, CIP, musée, complexe agricole…) font l’objet d’appels à projets pour la sélection d’opérateurs privés « gestionnaires» dans le cadre de Partenariats Public-Privé : une réelle opportunité pour la création d’emplois, la maîtrise des risques liés à l’investissement, etc.
La thématisation de la destination contribue à construire une offre touristique liée à l’identité du territoire, matérialisée dans le produit local, les sites naturels, le patrimoine bâti, les mœurs, les traditions, les activités pratiquées, etc. Elle permet de mettre en exergue les éléments différentiateurs et spécifiques de la destination pour les rendre suffisamment visibles aux touristes. Les thèmes les plus forts de la destination sont à mettre en avant, à expliquer et à transformer en produits et services accessibles aux touristes.
Pour valoriser ce patrimoine, des écosystèmes «Nature» ont été structurés, selon les principes de la mise en réseau, la thématisation et la mise en tourisme, en tenant compte des composantes naturelles et patrimoniales identifiées.
Le développement touristique de la Région se construit principalement autour de la valorisation du tourisme sportif autour de la baie et d’une niche de tourisme écologique de luxe, fondée sur la combinaison mer-désert.
La thématisation « Niches et Aventures» de l’écosystème de Dakhla conforte l’image existante. Les projets inscrits au Contrat-Programme Régional enrichissent l’offre par la mise en valeur du patrimoine sahraoui et l’injection d’hébergements écologiques, avec des espaces de location et vente de matériel et équipements de sports nautiques. Afin de matérialiser l’expérience touristique, un tracé a été identifié et agrémenté, selon un plan homogène et cohérent. En plus de l’aménagement des circuits et de l’installation de la signalétique, la mise en valeur de l’écosystème s’appuie sur la création d’hébergements de nouvelle génération, harmonisés à la qualité environnementale de la baie. Le circuit tient compte du produit existant pour intégrer l’offre en vue d’améliorer l’accueil ; de mettre en place les outils d’interprétation et des projets d’animations; et de développer l’hébergement écologique.
La lisibilité de l’écosystème est renforcée par l’installation de la charte signalétique propre à la baie pour informer et baliser les circuits et les sites touristiques. Elle est appuyée par le projet du Centre d’accueil et d’orientation touristique de Dakhla, qui sert à valoriser l’offre touristique du site et de son arrière-pays, ainsi que par l’info-kiosque d’Aousserd qui éclaire les visiteurs sur cette Province. Il comporte également un espace d’accueil, d’information et de vente d’objets, souvenirs et produits dérivés liés aux activités nautiques.
Le dispositif de lisibilité est renforcé par la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine au programme scientifique dédié à la vie nomade sous toutes ses facettes. Il s’agit d’un équipement touristico-culturel de proximité pour sensibiliser et informer tous les publics sur le patrimoine matériel et immatériel des nomades.
Ses composantes comprennent un comptoir d’accueil et une boutique de souvenirs liés à la culture sahraouie ; un espace multimédia ; des reconstitutions de la tente nomade et des traditions liées à ce peuple.
Il matérialise des composantes de la vie nomade. Le renvoi vers la thématique globale «Niches et Aventures» se fait par l’intégration dans l’espace multimédia de séquences vidéos sur les diverses activités écotouristiques et de bien-être pratiquées dans la Région : sports de glisse, sports mécaniques, circuits en chameaux, spa, thermalisme, etc. La finalité est d’agir sur la qualité de l’expérience touristique dans sa globalité, en améliorant la lisibilité de l’offre, sa pluralité (hébergements, animations, etc.) et sa continuité (accueil, information, hébergement, etc.). Cela permet aussi de proposer différents produits à un public hétérogène.

Le fondement du produit touristique dans les Régions du Sud, dont Dakhla, se résume ainsi : «Faire des Provinces du Sud un nouveau pôle touristique balnéaire combinant Mer, Désert et Nature, et développer une offre complémentaire autour de la culture, de l’écologie et des produits de niche.»
La thématisation proposée pour la destination : «Dakhla, la baie des aventures et des sports nautiques».
Le plan d’action s’appuie sur trois volets : 1) La valorisation du produit «Désert & Nature» en arrière-pays, 2) Le développement du «Bien-être & Spa» et 3) La mise en place d’hébergements écologiques. Sa réalisation permettra à la Région, connue comme spot de sports nautiques, d’évoluer vers une offre multiple (sports, bien-être, MICE et écotourisme) et un positionnement diversifié, où les sports de niche resteront prédominants.
Les projets à portage public (hébergements écologiques, CIP, musée, complexe agricole…) font l’objet d’appels à projets pour la sélection d’opérateurs privés « gestionnaires» dans le cadre de Partenariats Public-Privé : une réelle opportunité pour la création d’emplois, la maîtrise des risques liés à l’investissement, etc.
La thématisation de la destination contribue à construire une offre touristique liée à l’identité du territoire, matérialisée dans le produit local, les sites naturels, le patrimoine bâti, les mœurs, les traditions, les activités pratiquées, etc. Elle permet de mettre en exergue les éléments différentiateurs et spécifiques de la destination pour les rendre suffisamment visibles aux touristes. Les thèmes les plus forts de la destination sont à mettre en avant, à expliquer et à transformer en produits et services accessibles aux touristes.
Pour valoriser ce patrimoine, des écosystèmes «Nature» ont été structurés, selon les principes de la mise en réseau, la thématisation et la mise en tourisme, en tenant compte des composantes naturelles et patrimoniales identifiées.
Le développement touristique de la Région se construit principalement autour de la valorisation du tourisme sportif autour de la baie et d’une niche de tourisme écologique de luxe, fondée sur la combinaison mer-désert.
La thématisation « Niches et Aventures» de l’écosystème de Dakhla conforte l’image existante. Les projets inscrits au Contrat-Programme Régional enrichissent l’offre par la mise en valeur du patrimoine sahraoui et l’injection d’hébergements écologiques, avec des espaces de location et vente de matériel et équipements de sports nautiques. Afin de matérialiser l’expérience touristique, un tracé a été identifié et agrémenté, selon un plan homogène et cohérent. En plus de l’aménagement des circuits et de l’installation de la signalétique, la mise en valeur de l’écosystème s’appuie sur la création d’hébergements de nouvelle génération, harmonisés à la qualité environnementale de la baie. Le circuit tient compte du produit existant pour intégrer l’offre en vue d’améliorer l’accueil ; de mettre en place les outils d’interprétation et des projets d’animations; et de développer l’hébergement écologique.
La lisibilité de l’écosystème est renforcée par l’installation de la charte signalétique propre à la baie pour informer et baliser les circuits et les sites touristiques. Elle est appuyée par le projet du Centre d’accueil et d’orientation touristique de Dakhla, qui sert à valoriser l’offre touristique du site et de son arrière-pays, ainsi que par l’info-kiosque d’Aousserd qui éclaire les visiteurs sur cette Province. Il comporte également un espace d’accueil, d’information et de vente d’objets, souvenirs et produits dérivés liés aux activités nautiques.
Le dispositif de lisibilité est renforcé par la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine au programme scientifique dédié à la vie nomade sous toutes ses facettes. Il s’agit d’un équipement touristico-culturel de proximité pour sensibiliser et informer tous les publics sur le patrimoine matériel et immatériel des nomades.
Ses composantes comprennent un comptoir d’accueil et une boutique de souvenirs liés à la culture sahraouie ; un espace multimédia ; des reconstitutions de la tente nomade et des traditions liées à ce peuple.
Il matérialise des composantes de la vie nomade. Le renvoi vers la thématique globale «Niches et Aventures» se fait par l’intégration dans l’espace multimédia de séquences vidéos sur les diverses activités écotouristiques et de bien-être pratiquées dans la Région : sports de glisse, sports mécaniques, circuits en chameaux, spa, thermalisme, etc. La finalité est d’agir sur la qualité de l’expérience touristique dans sa globalité, en améliorant la lisibilité de l’offre, sa pluralité (hébergements, animations, etc.) et sa continuité (accueil, information, hébergement, etc.). Cela permet aussi de proposer différents produits à un public hétérogène.

Infrastructures de la destination

La destination est connue et commercialisée comme un spot de sports de glisse grâce aux qualités de l’espace lagunaire. Les petites profondeurs, le vent balayant régulièrement la surface de ses eaux et l’ensoleillement permanent réunissent les conditions idéales pour pratiquer ces sports.